Edition 2016

biotechs bleues

Contexte : les biotechnologies bleues

Qu'appelle-t-on biotechnologie bleue ?

Le terme "biotechnologies bleues" regroupe toutes les biotechnologies liées au milieu aquatique, et plus particulièrement au milieu marin. Contrairement aux autres couleurs de biotechnologies, les biotechnologies bleues ne se définissent pas par rapport à un domaine d'application mais par rapport à leur ressource d'origine. Ainsi, les biotechs bleues peuvent concerner tous les domaines d'applications biotechnologiques, comme la santé, l'industrie, l'agriculture, ou l'environnement, ce qui en fait un domaine très vaste aux potentialités encore mal connues.

Nouvelles biotechnologies : pourquoi s'intéresser aux océans ?

Les océans recèlent une biodiversité encore largement méconnue. Les résultats de l'expédition TARA Ocean, dont l'un des objectifs était de dresser un inventaire de la biodiversité marine, nous ont confirmé début 2015 que la biodiversité marine connue auparavant ne représentait qu'une infime fraction de la biodiversité réelle des océans. L'étendue du réservoir de ressources biologiques que constituent les océans commence petit-à-petit à être déterminée, mais les potentialités biotechnologiques de cette richesse marine demeurent encore largement inexplorées aujourd'hui. Face à ce constat, il se pourrait que les grandes innovations biotechnologiques des prochaines années viennent de la mer.

Supports et vidéos du colloque

Intervenants

Bernard Kloareg, Station Biologique de Roscoff

Bernard Kloareg est directeur de la Station Biologique de Roscoff. Ce centre est un pôle majeur d'enseignement et de recherche en biologie et écologie marines et représente un acteur incontournable de la recherche sur les ressources marines. A côté de travaux de recherches en biologie fondamentale, la station participe aussi au transfert de technologie et à l'innovation dans le domaine des biotechnologies marines, en travaillant sur des champs variés comme le développement de procédés utilisant des bioressources marines, le développement de molécules bioactives en nutrition ou en santé, la bio-remédiation, l'étude de la biodiversité marine ou encore la chimie bleue. La Station Biologique de Roscoff participe également au montage d'un projet de parc scientifique dédié aux biotechnologies marines, le parc "Blue Valley".

Pour plus d'information : http://www.sb-roscoff.fr

Süzel Horellou, Station Biologique de Roscoff

Süzel Horellou est ingénieure en charge de la valorisation des travaux de recherche de la Station, du transfert de technologies et des collaborations avec les entreprises.

Vincent Usache, Microphyt

Vincent Usache est directeur général de Microphyt. Microphyt développe des technologies pour produire industriellement et de manière maîtrisée des micro-algues encore quasiment inexploitées aujourd'hui, ainsi que des molécules innovantes et à haute valeur ajoutée pour les marchés de la cosmétique, de l'alimentation et de la santé. Microphyt s'appuie sur une expertise et un savoir-faire en biotechnologie des micro-algues, et en développement de produits innovants et de procédés industriels associés.

Pour plus d'information : http://www.microphyt.eu

Sophie Fon Sing, CEA Cadarache & Université d'Aix-Marseille

Sophie Fon Sing est une chercheuse post-doctorale au sein du CEA de Cadarache et de l'UMR Bioénergétique et Ingénierie des Protéines, et travaille sur les biotechnologies de micro-algues et les biocarburants de 3ème génération. Sophie Fon Sing a également précédemment dirigé les activités de R&D d'une jeune entreprise australienne de biocarburants, Muradel, sur un projet de biocarburants issus de micro-algues. Le CEA Cadarache, Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives, est un centre de recherche orienté vers les énergies à faible empreinte carbone. Ce centre s'intéresse en particulier à la recherche et au développement de procédés innovants de production de micro-algues et de cyanobactéries, adaptés tant aux micro-organismes utilisés qu'aux marchés d'application visés. Les équipes travaillant sur ces procédés de production visent de plus à coupler ces procédés avec des énergies renouvelables et collaborent pour cela étroitement avec les groupes solaire thermique et solaire photovolaïque du CEA Cadarache. L'objectif final principal est la production de biocarburants de 3ème génération, mais les marchés de la cosmétique, de la nutrition, des services à l'environnement et de la chimie du végétal sont également envisagés.

Pour plus d'information : http://www.ceacad-cite-energies.com/fr/bioenergies

Heni Abida, consultant en stratégie d'innovation, précédemment CNRS (IBENS)

Durant son doctorat en biotechnologies marines à l'Institut de Biologie de l'Ecole Normale Supérieure, Heni Abida s'est intéressé aux diatomées - un groupe majeur de microalgues - et à leur métabolisme des lipides pour la production de molécules à valeur ajoutée. Par des approches métaboliques et génétiques, il a contribué à mieux comprendre les signaux permettant l'accumulation de lipides chez ces microalgues afin de faciliter l'exploitation de leur potentiel pour des applications dans l'industrie des bioénergies, de la nutrition, de la santé ou des cosmétiques. Aujourd'hui, Heni travaille pour un think tank industriel et a pour mission de contribuer à accélérer l'innovation et à explorer de nouveaux marchés en lien avec le développement durable.

Pour plus d'information : http://www.ibens.ens.fr/spip.php?rubrique36

Christophe Lombard, AlgoSource

Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Industries Chimiques de Nancy, Christophe Lombard a complété sa formation initiale par un doctorat en chimie-physique portant sur la chimie des hydrocarbures chlorés à haute température puis par un post-doctorat sur les piles à combustible et le dihydrogène en collaboration avec le groupe « GDF-Suez ». Par la suite, il a collaboré au sein du « CEA » à un projet de retraitement de l’eau tritiée puis, en Belgique, à l’optimisation de procédés industriels de chimie organique (estérification et distillation). Durant 6 ans, il a géré pour le compte du groupe « Italcementi » un grand projet R&D relatif au retraitement et recyclage des émissions de CO2 en cimenterie (voies biologique et chimiques). Depuis 18 mois, il est en charge au sein de la Start-Up « AlgoSource Technologies » du développement de la thématique « Waste to Value » liée aux problématiques de développement et d'intégration au sein de procédés industriels de solutions de valorisation d'effluents industriels. AlgoSource est une entreprise mondialement reconnue pour son expertise dans le domaine des micro-algues. Le groupe AlgoSource propose ainsi à des industriels des solutions technologiques pour produire des micro-algues et des cyanobactéries, ainsi que pour les mettre à profit dans des applications telles que la bio-remédiation et valorisation d'effluents industriels, ou la production de molécules d'intérêt pour l'alimentation humaine, l'alimentation animale, la cosmétique ou la nutraceutique.

Pour plus d'information : http://www.algosource.com

Jean-Pascal Bergé, IDmer

Jean-Pascal Bergé est directeur scientifique cher IDmer. IDmer, Institut technique de Développement des produits de la mer, est un centre d'innovation technologique créé en 1987 à l'initiative des industriels de la filière des produits de la mer, de l'IFREMER et des collectivités territoriales bretonnes. IDmer propose aux industriels du secteur agromarin un accompagnement de R&D pour le développement de produits, la valorisation de biomasse et la recherche technologique. IDmer se situe ainsi à la croisée de la recherche académique et de l'industrie, et joue un rôle important pour l'innovation dans le domaine des biotechnologies marines.

Pour plus d'information : http://www.idmer.com

Ronan Rouxel, INRA

Après un doctorat en immunologie et virologie, Ronan Rouxel a rejoint l'INRA. Ronan Rouxel est actuellement chercheur en post-doctorat à l'INRA de Jouy-en-Josas dans l'équipe Virologie moléculaire des poissons, et travaille notamment sur l'utilisation de virus de poissons dans le développement de vaccins.

Pour plus d'information : http://www6.jouy.inra.fr/vim/Equipes-scientifiques/Virologie-moleculaire...

Thomas Heams, AgroParisTech

Thomas Heams est enseignant-chercheur à AgroParisTech au sein de l'UFR Génétique, élevage et reproduction.

Programme

Organisation de la journée

9h30-10h
Café d'accueil

10h-10h15
Introduction

10h15-11h15
« La révolution scientifique et sociétale des biotechnologies bleues »
Bernard Kloareg, Station Biologique de Roscoff

11h15-12h
« Les micro-algues : sources d'ingrédients actifs naturels pour la cosmétique et la nutrition-santé »
Vincent Usache, Microphyt

12h-12h45
« Sustainable biofuels from euryhaline microalgae: An Australian success story » [anglais]
Sophie Fon Sing, CEA Cadarache, précédemment Muradel

14h-14h45
« La biodiversité marine: une ressource encore trop peu exploitée »
Heni Abida, précédemment CNRS

14h45-15h30
« Biotechnologies bleues : de la Symbiose industrielle à l'Algoraffinerie »
Christophe Lombard, Algosource

15h30-16h15
« La recherche et le développement dans le domaine des produit de la mer »
Jean-Pascal Bergé, IDmer

16h15-16h30
« Utilisation de novirhabdovirus, des virus de poissons, comme plateforme vaccinale pour les mammifères »
Ronan Rouxel, INRA

16h30-16h45
pause

16h45-17h30
Table ronde animée par Thomas HeamsAgroParisTech

17h30
Buffet